Dictionnaire philosophique
Commentaire de texte / Analyse sur Dictionnaire philosophique

Dictionnaire philosophique : Torture

Commentaire de texte / Analyse de Voltaire

Commentaire composé sur l'article Torture de Voltaire (Dictionnaire philosophique). Notre analyse sur l'article Torture du dictionnaire philosophique de Voltaire a été rédigé par un professeur de francais.


Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Dictionnaire philosophique : Torture"

  1. Diversité d'approche de la torture
    1. Structure rigoureuse.
    2. Diversité des contextes.
  2. Dénonciation absolue de la torture
    1. Dénonce une fausse justification historique.
    2. Dénonce le passe-temps sadique et la perversion de la forme médicale.
    3. Dénonce le fait que la pratique de la torture puisse être achetée.
    4. Dénonce la banalisation de la torture.
    5. Dénonce le décalage entre apparence et réalité.
    6. Dénonce la disproportion entre le crime et le châtiment.
  3. L'Ironie : l'arme de l'écrivain
    1. Intervention de l'auteur.
    2. Par différents tons et disproportions.
    3. Dont le but est de faire réagir le lecteur
A propos du commentaire
  • Pages
    5
  • Format
    .pdf
  • Style
    abordable et grand public
  • Rédacteur du commentaire
    BacFrancais
  • Titre du livre commenté
    Dictionnaire philosophique : Torture
A propos du livre "Dictionnaire philosophique"
Le Dictionnaire philosophique ou La Raison par alphabet est une œuvre de Voltaire, publiée en 1764 sous le titre de Dictionnaire philosophique portatif, qui a été conçue par son auteur comme une machine de guerre contre « L'Infâme. » Le Dictionnaire philosophique est un ouvrage qui condense l'essentiel de ses idées philosophiques, morales, politiques et religieuses. Alors que l'Eglise catholique, épuisée après un siècle de querelle entre jésuites et jansénistes, est intellectuellement exsangue, Voltaire écrit le Dictionnaire philosophique dans le but de faire s’écrouler l’édifice. Après la publication du Dictionnaire philosophique, Voltaire s'emploie à convaincre ses correspondants qu'il n'a rien à voir avec cet ouvrage qui ne saurait lui être attribué.