Le jeu de l'amour et du hasard
Commentaire de texte / Analyse sur Le jeu de l'amour et du hasard

Le jeu de l'amour et du hasard : Acte I, scène 8

Commentaire de texte / Analyse de Marivaux

Commentaire composé sur l'acte I, scène 8 du Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux. Notre analyse de l'acte I Scène 8 du Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux a été rédigée par un professeur de français.

Avec cette pièce, Marivaux n'en est pas à son coup d'essai, puisque cela fait déjà une décennie qu'il multiplie les succès au théâtre : Arlequin poli par l'amour, L'Ile des esclaves (on y retrouve le thème du travestissement)... même si certaines de ses pièces n'obtiennent qu'un accueil réservé, à l'image de la Seconde surprise de l'amour. Précisons toutefois que les réactions ne sont pas les mêmes en Italie et en France. Marivaux est également romancier, puisqu'il est l'auteur de la Vie de Marianne. Quoi qu'il en soit, la pièce présentée ici met en scène un échange d'identités entre maîtres et valets, processus qui conduit à ce fameux « jeu de l'amour » et à un questionnement sur les conventions sociales.

La scène que nous allons étudier est extraite du premier Acte. Dorante s'est déguisé en valet (sous le nom de Bourguignon) et Arlequin se fait passer pour lui. Silvia, elle aussi, a échangé sa place avec sa suivante, un jeu de déguisement amoureux qui va être poursuivi tout au long de la pièce. La finalité est la suivante : il faut se jouer des tromperies de l'apparence pour découvrir les personnes telles qu'elles sont vraiment... mais un simple déguisement est-il suffisant ?


Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Le jeu de l'amour et du hasard : Acte I, scène 8"

  1. La persistance du rang social
    1. Un jeu de rôles plutôt bancal 
    2. La trahison par le langage
    3. Des valeurs propres à chaque rang social
  2. Le jeu des apparences et de l'amour
    1. Situation critique... et déception de Silvia
    2. Une situation paradoxale et le maintien de la supériorité des maîtres
    3. Quid du langage paraverbal ?
A propos du commentaire
  • Pages
    5
  • Format
    .pdf
  • Style
    abordable et grand public
  • Rédacteur du commentaire
    Sophie Lecomte
  • Titre du livre commenté
    Le jeu de l'amour et du hasard : Acte I, scène 8
A propos du livre "Le jeu de l'amour et du hasard"
Le Jeu de l’amour et du hasard est une comédie en prose écrite par Marivaux. Le jeu de l’amour et du hasard est une pièce en trois actes. Représentée pour la première fois le 23 janvier 1970 à l’Hotel de Bourgogne, Le jeu de l’amour et du hasard respecte les codes de bienséance de l’époque. En effet, dans « Le jeu de l’amour et du hasard, les nobles finissent ensemble et les petites gens terminent de leur côté. Néanmoins, dans cette comédie, Marivaux parvient à perturber l’ordre établi, les préjugés et les rapports maîtres-valets. Ce jeu d’inversion des rôles, qui engendre des quiproquos incroyables et des complications inspirera le titre de la pice « Le Jeu de l’amour et du Hasard ».