La princesse de Clèves
Commentaire de texte / Analyse sur La princesse de Clèves

La princesse de Clèves : La scène de l'aveu

Commentaire de texte / Analyse de Madame de La Fayette

Commentaire composé sur La scène de l'aveu dans La princesse de Clèves de Madame de La Fayette. Notre analyse de la scène de l'aveu dans La princesse de Clèves a été rédigée par un professeur de français.Publié anonymement en 1678,

La Princesse de Clèves est un roman écrit par Marie-Madeleine de Lafayette. Si le roman a un fond et une trame historiques (à la fin du règne d'Henri II), il est aussi marquant pour sa dimension classique et l'influence de la préciosité. Il s'agit d'un des premiers romans d'analyse.

Dans le passage qui nous intéresse ici, Mme de Clèves confesse à son mari son amour pour un autre homme dont elle tait le nom. Il s'agit de M. de Nemours, qui assiste à la scène, dissimulé non loin de là.

Cet aveu témoigne d'une esthétique classique et d'éléments précieux qui amplifie les valeurs et les sentiments exprimés dans le passage.


Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "La princesse de Clèves : La scène de l'aveu"

 

  1. Un aveu pathétique
    1. Souffrance de Mme de Clèves
    2. Réaction de M. de Clèves
  2. Un aveu invraisemblable
    1. Un passage romanesque
    2. Des interrogations précieuses
    3. Une esthétique classique
  3. Conclusion

 

A propos du commentaire
  • Pages
    5
  • Format
    .pdf
  • Style
    abordable et grand public
  • Rédacteur du commentaire
    Sophie Lecomte
  • Titre du livre commenté
    La princesse de Clèves : La scène de l'aveu
A propos du livre "La princesse de Clèves"
La Princesse de Clèves est un roman publié anonymement par Marie-Madeleine de La Fayette en 1678. La Princesse de Clèves est considérée comme le premier roman moderne de la littérature française. La Princesse de Clèves est un roman historique, puisqu’il est écrit au XVIIe siècle et l’action se déroule au XVIe siècle. La Princesse de Clèves est considérée comme un des premiers romans d’analyse. La Princesse de Clèves décrit avec beaucoup de minutie les étapes du sentiment amoureux, ses effets sur le comportement et la lutte de la princesse pour ne pas trahir les préceptes maternels.