Une vie
Commentaire de texte / Analyse sur Une vie

Une vie : Chapitre 10 (Le meurtre de Julie)

Commentaire de texte / Analyse de Guy de Maupassant

Commentaire composé sur Le meurtre de Juliettre (chapitre 10) d'Une vie de Maupassant. Cette analyse du chapitre 10 d'Une vie de Maupassant (Le meurtre de Juliette) a été rédigée par un professeur de français.


Que puis-je trouver dans ce commentaire sur "Une vie : Chapitre 10 (Le meurtre de Julie)"

  1. Le récit
  2. L'intensité de l'action
  3. De curieux personnages
A propos du commentaire
  • Pages
    8
  • Format
    .pdf
  • Style
    abordable et grand public
  • Rédacteur du commentaire
    Herve Faure
  • Titre du livre commenté
    Une vie : Chapitre 10 (Le meurtre de Julie)
A propos du livre "Une vie"
Une vie ou L'Humble Vérité est le premier roman de Guy de Maupassant. Une vie est d'abord paru en feuilleton en 1883 dans le Gil Blas, puis en livre, la même année, sous le titre L'Humble Vérité. Dans Une vie, en 1819, Jeanne, fille du baron Simon-Jacques Le Perthuis des Vauds et d’Adélaïde, quitte le couvent à l’age de 17 ans. Elle rencontre le vicomte Julien de Lamare : il est jeune, il est libre, il est noble. Le 15 août de la même année les deux amants se marient, et la nuit de noces offre à Jeanne ses premières désillusions. La vie de Jeanne devient bien vite monotone. Elle s’ennuie et se dit que le bonheur tant désiré est déjà du passé. Jeanne le regarde maintenant comme un étranger : il règne en despote et se montre perfide, avare et vaniteux. Jeanne vit une grossesse sans joie, en juillet 1820 elle accouche dans de terribles souffrances. Déçue par le mariage Jeanne reporte toute son affection sur son fils, Paul, et éprouve pour lui un amour excessif. Le roman Une vie marque la détresse de Jeanne, qui finit seule et abandonnée de tous.